Le BazzArt de Kalys

Electrobox 3

Pour mon grand retour sur ce blog que je délaisse souvent faute de temps et d’inspiration, j’ai décidé de donner un troisième numéro à ma série Electrobox. À défaut de consacrer à ce genre musical un site web complet, comme c’est mon ambition à – j’en ai peur – long terme, j’aimerais tout de même y vouer quelques billets, façon Black Metal ist Bier.

J’avais d’ailleurs commencé de réécrire à ce sujet… Il y a plus d’un an ! Je me faisais alors la réflexion que, décidément, tout le monde faisait ça mieux que les Allemands que je décriais dans mon premier article. À commencer par les Français, qui ne sont pas tous, loin s’en faut et dieu merci, des Daft Punk en puissance.

Il y a environ trois ans, mon coup de cœur s’appelait Asphyxia. J’en suis revenue, notamment parce que je n’apprécie pas vraiment ses textes qui entrent en contradiction avec les émotions que suscitent pour moi sa musique. Cependant, je vous invite à jeter une oreille sur les compos de ce petit jeune qui a fait le buzz sur YouTube (à ma connaissance, il n’existe pas de support CD pour ses morceaux). Ce mec a tout compris à l’importance de la mélodie ! J’aime beaucoup la manière dont ses titres sont construits. Cela vient notamment de la façon dont les rythmes se superposent : comme dans Hocico, les syllabes viennent se poser entre les notes. Voix et mélodie se complètent mais ne s’imitent pas. Je trouve ça diablement efficace.


Asphyxia – Chaîne officielle

Une autre formation française que j’apprécie tout particulièrement, c’est Tamtrum. Voici ce qu’en dit un persifleur, qui comme tous les redresseurs de torts sur le Net écrit très mal le français :

ils font pitié sérieusement en plus de fair de la musique a chier, ils ont rien compris à la scene goth, ils passe leur temp à picoler, ils savent même pas d’ou vien le therme électro dark (aggrotech) …

Je vous laisse seuls juges de la gravité de ces affronts. Personnellement, je les conçois comme des qualités :D

« Pour apprécier un concert de Tamtrum, il faut picoler un coup et se lâcher et gueuler et chanter  » hi hi :) Maloriel, d’accord avec ça ?

Les Américains aussi ont produit des choses très intéressantes – et très différentes.

J’aime bien l’ironie qui consiste à faire danser les gens sur un texte politisé. Et je trouve ça très représentatif de la façon dont on s’échappe de la réalité, de notre manière très moderne d’esthétiser les événements, c’est très désenchanté, quand on y pense.
Le site web de FGFC820 (très classe, je trouve)

Américains toujours, Tactical Sekt prodigue une électro elle aussi très mélodique, pas forcément hyper originale… Quoi que. On les reconnait instantanément, c’est tout de même un gage de qualité !

J’apprécie également pas mal Psyclon Nine, que je découvre tout juste. Voix black, apparitions ponctuelles de guitare, orchestrations un brin mégalo, je classerais ce groupe quelques part entre les très étranges Kovenant et Flesh Field, dont je parlerai juste après.

Pour terminer avec les ricains donc, Flesh Field. Le groupe n’existe plus, c’est dommage, ils avaient vraiment un style très particulier.


Le site officiel de Flesh Field

Enfin, Maloriel m’ayant fait découvrir les Canadiens de Detroit Diesel (du moins il me semble qu’ils sont canadiens), je ne résiste pas à l’envie de partager avec vous Not Yet, ou la fille avec la voix et la diction les plus délicieusement perverses de l’électro :)

C’est fini pour aujourd’hui ! Dans le prochain numéro d’Electrobox, on parlera des Mexicains, évidemment, puis on reviendra sur les Allemands, qui savent quand même faire deux-trois trucs :)


  1. J’ai a-do-ré l’interview de Tantmrum, ça fait toujours beaucoup de bien de voir des mecs comme ça, j’étais d’accord avec tout ce qu’ils ont raconté, ils sont vraiment top :) Et puis faut souligner qu’ils sot assez humbles, et rappeler qu’ils ont beau pas trop la ramener, à mon avis un album comme Electronic Black Mess est absolument capital dans l’histoire de l’électro :)

    Sinon, cela faisait longtemps que je n’avais pas écouté Asphyxia, et je dois dire que ça déchire :) (je cherchais un verbe classe, mais j’ai pas trouvé ;)) Et j’attends ta sélection mexicaine, mais l’électro dark, c’est comme le black metal : difficile de trouver des trucs de qualités, la plupart des groupes sont surfaits et ennuyants.

  2. Hé hé ! Je suis contente que ça t’ait plu, je m’en doutais un peu ^^

    Ouais, Asphyxia, ça déchire :D Je ne suis pas sûre qu’il existe un verbe classe pour dire ça, de toute manière :P

    La sélection mexicaine devrait débarquer ce week-end, et ouais, c’est vraiment difficile de trouver des bons trucs ; je suppose que ça vient du fait que, comme le black metal, ce sont des esthétiques et peut-être mêmes des idéologies très fortes, donc c’est facile de passer bêtement à côté et d’en faire quelque chose de juste bruyant et dénué de sens.

Quelque chose à ajouter ?

fleurs stylisees fleurs stylisees