Le BazzArt de Kalys

Electrobox, part I

Alors, commençons par les news à propos de ce blog. J’avais terminé une version wordpress, pour laquelle j’ai créé mon propre thème, mais je dois me rendre à l’évidence : le graphisme est une chose qui m’échappe totalement. Je ne suis vraiment pas douée, c’est un fait. Tous mes essais aboutissent à des designs peu équilibrés, à l’ergonomie douteuse. Donc pour le moment, je reste ici. Je vais juste rebidouiller un peu l’interface pour que ça soit le plus lisible possible. D’ici une quinzaine de jours, avec Mathias en vacances, je devrais être capable de proposer une nouvelle version, qui sera disponible à une nouvelle adresse. Il va remanier mon graphisme, le reste devrait prendre peu de temps puisque je maîtrise plutôt bien la partie intégration/développement.

Le véritable sujet de ce message, c’est l’electro-dark/l’aggrotech/le cyber-goth-ça-n’existe-pas-ce-genre. Il y a quelques temps, dans le but avoué d’apprendre à me servir de wordpress, j’ai pensé créer un site consacré à la musique électronique « sombre ».
Sur le papier, c’est mon genre musical préféré. Hocico, Amduscia et VNV Nation arrivent tout en haut de mon top-10 personnel.
Dans les faits… La grande majorité de la production dans ce domaine est, d’après moi, de très mauvaise qualité. Il y a de bons groupes, mais dans l’ensemble, tous ces musiciens manquent d’inventivité. Au mieux. Au pire, leur volonté de faire « dark » ne se traduit que par leur look et les mêmes gimmicks éculés : voix black et mélodies faciles.

Prenez par exemple Arise-X, groupe que j’ai découvert hier sur YouTube. Si je me contente d’écouter la musique, je trouve ça sympathique. Sans plus, mais efficace. Mais alors si on les regarde jouer… Je ne pourrai plus jamais endiguer le fou rire qui me vient chaque fois que je pense à ça :

Entre la danseuse ridicule et le chanteur déguisé en mauvais zicos de black métal, la mise en scène digne de Blutengel et le titre ringard, mon cœur balance.

Sinon, il y a Terrorfrequenz. Musicalement, je trouve ça pas mal du tout, même si encore une fois ça ne dénote pas une grande originalité. Le titre que je vous mets en-dessous me laisse même une curieuse sensation de malaise (qui vient je crois de la voix ultra-grave du claviériste à environ 2min32)

Par contre, j’en ai marre de ce look ultra-violent qui ne rime à rien. Et encore plus du public de goths qui dansent tous pareils. C’est quand même ridicule ces grands mouvements de bras dans tous les sens. Une musique comme ça, c’est fait pour hurler, pour se lancer dans une danse tribale, pour tout casser… Je ne sais pas, moi. Après, les mecs de Terrorfrequenz ont pour ambition affichée de faire danser dans les clubs, mais encore une fois, je ne vois pas ce que le sang sur la gueule et les fringues déchirées viennent faire là-dedans.
A 3min30, on voit les deux membres du groupe feindre manger les entrailles d’un mec qui gigote sur scène. C’est dégueulasse. Pour moi, il y a une incohérence globale au niveau de l’image. Tout ça est comme un grand cirque, qui pourrait trouver sa justification d’un point de vue esthétique, mais qui me semble ramené à une contestation superficielle. On dirait que tous ces groupes ne savent pas vraiment pourquoi ils font ça.

L’image est le problème principal de ces formations. Regardez-ça:

Personnellement, le chanteur me fait penser au Ginosaji de The horribly slow murder[…] :D

Et même quand l’image se résume (merci YouTube) à une énième photo de fille sexy sous son masque à gaz, bah je suis désolée, mais franchement, ça casse pas trois pattes à un canard.

C’est juste… chiant, non? Je sais bien que ce n’est qu’une question de goût, mais ces gens font quand même tous la même chose… Un sample – c’est absolument nécessaire dans ce type de musique -, une grosse voix (heureusement en retrait) et un beat.

Si je n’avais pas déjà entendu ça 250 fois, j’imagine que je pourrais trouver ça sympa… Mais voilà, quand on commence à bien connaître l’électro dans son acceptation la plus large, il devient difficile de trouver un groupe qui sorte réellement du lot. Résultat, j’en reviens toujours à mon impression première : ce n’est pas le genre qui importe. L’électro pourrait et même devrait être mon genre préféré, mais dans les faits, Hocico est mon groupe préféré. Nuance.


  1. Je savais pas que c'était à ce point-là pour les performances live de certains groupes… Terrorfrequenz, en plus on dirait que le chanteur sait pas quoi faire de lui-même en attendant que ce soit son tour de chanter… Par contre niveau zik, favori direct, ça envoie puissamment.
    Pour le reste, c'est assez chiant en effet. Par contre le gars qui ressemble au meurtrier à la petite cuillère m'a valu une bonne rigolade :D
    Au niveau de l'image, je crois qu'ils font juste ça parce que c'est ce qu'on fait dans ce milieu. Dans le métal c'est pareil, y a pas mal de groupes qui semblent suivre bêtement des codes scéniques ou de look. Parce que c'est "cool", j'imagine. Dommage.

  2. C'est dommage en effet, que ces groupes n'arrivent pas à admettre que, s'ils savent faire de la musique et qu'ils apprécient ce genre-là en particulier, ils n'ont pas pour autant l'imagination nécessaire pour le renouveler. Et c'est pas grave, c'est de la musique, on veut les entendre avant tout… Mais je pense que, peut-être, des tas de gens ne savent pas quoi inventer pour se sentir différents. Et ils ne se rendent pas compte que les codes éculés auxquels ils se réfèrent ne font d'eux que de nouveaux moutons noirs dans le troupeau.

Quelque chose à ajouter ?

fleurs stylisees fleurs stylisees