Le BazzArt de Kalys

Rien d’intéressant – c’est l’été

Il fait très chaud, l’odeur des fleurs me parvient par la porte ouverte sur le balcon, et plutôt que d’écrire, je me prélasse dans un gros fauteuil en cuir, un nouveau Stephen King sur les genoux. J’ai passé la journée d’hier à faire des recherches pour ma prochaine nouvelle, et comme demain je travaille pendant neuf heures d’affilée, je m’estime en droit de n’absolument rien faire d’ici là.
Le King, c’est un recueil de nouvelles. Pour l’instant, j’en ai lu trois, et je maintiens mon avis : King est bien meilleur romancier que novelliste. Je suis la seule à le penser, mais quitte à enfoncer le clou, c’est comme Clive Barker, dont les Livres de Sang ne sont d’aucun intérêt, tandis qu’Imajica… Barker et King ont ceci en commun, à mon avis, que leurs nouvelles témoignent d’un amour immodéré pour les histoires de série Z. Ou bien, ce sont elles qui ont inspiré la majeure partie de ces productions. Mais le résultat est le même : c’est bête. Oui, bête. Et ça ne fait même pas peur. King est un peu prétentieux quand il annonce essayer de rafraîchir le genre. Tout ce qu’il fait, c’est dépoussiérer ses classiques. Mais ça ne rend pas ses histoires originales pour autant. Oh, ne croyez pas que c’est une attaque en règle. J’adore King par ailleurs, et je viens d’ailleurs de terminer une nouvelle pas du tout horrifique et bien meilleure que les deux premières.
J’ai encore emprunté plus de livres que je ne pourrais en lire (trois, mais ils sont épais), mais ça fait partie du jeu.
Mathias, dans la cuisine, prépare des beignets. Quand même, parfois, il m’arrive d’admettre que j’ai de la chance.

  1. Bah, moi, je préfère les nouvelles aux romans ! Na ! (pour King, je n'ai pas lu de romans de Barker.)
    Par contre, c'est clair, ça fait pas peur… mais ses romans non plus alors bon.

  2. En fait, je suis en train de revoir mon avis sur le recueil ("Tout est fatal", dans sa traduction), car il contient assez peu de nouvelles horrifiques, et le reste est vraiment pas mal.
    Mais sinon si, j'ai souvent eu peur en lisant King. J'ai lu mon premier quand j'étais en sixième, c'était "Shining", et tu n'imagines pas combien j'ai pu avoir peur du rideau de douche après ça (en même temps, à l'époque, j'avais également peur que Tooms surgisse par la grille d'aération. De plus, il y avait le petit bonhomme avec une cape qui hantait ma chambre, ainsi que Freddy, qui pouvait débarquer n'importe quand).
    "Ca" m'a aussi terrifiée, ainsi qu'une nouvelle, pour le coup : "Celui qui garde le ver".

  3. Tout est fatal, il y a des trucs pas mal dedans effectivement.

    Moi, le problème, c'est que j'ai beaucoup de mal à avoir peur en lisant… mais ça ne m'empêche pas d'aimer ! (Je crois que Pet Sematary m'avait un peu hérissé le poil…)

    Celui qui garde le ver : l'une des meilleurs nouvelles de King ! Si si. (de toute manière j'adore ce recueil, Danse Macabre)

  4. Oui, je me souviens qu'on en avait parlé! Il faudrait vraiment que je le relise! J'ai rarement peur en lisant, aussi. Je pense que si ces livres ont bien fonctionné avec moi, c'est aussi parce que j'étais très jeune.

    Tiens, rien à voir mais, je n'arrive pas à me connecter au site de Lionel Davoust… qui est me semble-t-il un site wordpress! C'est pas eux qui auraient un problème, par hasard?

Quelque chose à ajouter ?

fleurs stylisees fleurs stylisees